Il aura fallu tout le civisme d’un habitant du quartier pour éviter des dégâts plus importants à la salle des sports François-Wartel. Samedi 24 août dans la soirée, excédé par le bruit fait par une vingtaine de jeunes à proximité de cette salle située rue Deregnaucourt près de la Cité Archevêque, un Anichois que le Maire, Marc Hémez, a qualifié de "citoyen vigilant et courageux", a décroché son téléphone pour appeler les services de police.

Sur place, vers 21h40, les forces de l’ordre ont surpris les jeunes qui ont aussitôt pris la fuite, abandonnant une piscine qu’ils avaient remplie avec l’eau de la borne d’incendie.

Néanmoins, la police a pu interpeller trois mineurs habitant Aniche, Auberchicourt et Emerchicourt. Ces derniers auront à répondre de leurs actes, ainsi que leurs complices en fuite, des différents dégâts occasionnés lors de cette soirée.

La facture risque d’être salée : vitres de la salle cassées, vanne d’arrêt de gaz détériorée ainsi que la caméra de surveillance, d’autres dommages ou vols sont peut-être à craindre car la salle abritait les équipements des clubs de danse, de boxe et de country. Un préjudice déjà assez conséquent, soulignait le Maire indigné.