Dégradations de mobilier urbain ( poteaux de signalisation, abribus, tags, …) et dans les bâtiments communaux (écoles, salles de sport, stade de foot, bungalows des chasseurs, WC publics...), cambriolages sur les biens privés (maisons, garages, abris de jardins,) sont souvent le fait de jeunes mineurs seuls ou en bandes, laissés libres et hors surveillance des parents.

Ces préjudices coûtent cher à la Ville, et aux contribuables victimes de ces actes de délinquance. Trop de jeunes traînent dans les rues le soir, aux abords des bâtiments publics, commerciaux, entrées d’immeubles, squares, place Jaurès, parkings : qu’ils chahutent raisonnablement c’est de leur âge ! mais en faisant du bruit, ou en étant alcoolisés, c’est tout à fait intolérable !

Lassé des plaintes, dégradations et vols, le Maire, en concertation avec la Police Nationale, a pris des dispositions par arrêté municipal en application du 1er juillet au 31 octobre 2019, pour interdire la présence de jeunes seuls ou en bandes, de moins de 13 ans, qui, de 23h à 6h, n’ont plus à traîner dans les rues, présence inquiétante, bruyante et souvent prémices à des faits délictueux.

Il est rappelé aux parents leur responsabilité vis-à-vis de leurs enfants mineurs, ils sont les éducateurs et responsables devant la Loi ! Qu’on se le dise.

L’arrêté municipal réglementant la circulation nocturne des jeunes mineurs de moins de 13 ans peut être consulté en Mairie ou en cliquant ici.