Le samedi 13 octobre 2018, s’est tenu au restaurant scolaire Ladrière, le dernier café-citoyen de l’année réservé aux riverains du Champ de la Nation.

Le président Daniel Leconte, les membres de son bureau, les élus et les représentants des services municipaux concernés ont débattu pendant plus de deux heures des problématiques liées au quartier.

Comme souvent depuis le lancement de ces espaces de démocratie participative, les habitants ont déploré les incivilités qui minent leur quotidien : vitesse excessive, dépôts sauvages, poubelles non rentrées…

Si quelques doléances particulières pourront être satisfaites par la municipalité, il convient de rappeler que la plupart des problèmes énoncés pourraient être solutionnés par une attitude plus respectueuse et citoyenne d’une minorité de fauteurs de troubles.