J’invite les auteurs à méditer sur leurs actes incompréhensibles et je sollicite des habitants présents lors de ce rassemblement festif, toute information ou photo(s) susceptible(s) de permettre l’identification du ou des auteurs.

Que nos footeux soient Champions du Monde et que ça nous réjouisse et nous rende fiers : d’accord !

Que dans les maisons, les cafés, on trinque (modérément) à cette fierté nationale : d’accord !

Qu’un concert de klaxons secoue la torpeur du soir due à la chaleur : d’accord !

Mais que des dégradations volontaires sur le domaine public soient la conséquence de cette liesse populaire est idiot : pot brûlé sur la Place Jean-Jaurès, barrières de voiries pliées... sont le fait d’imbéciles souvent alcoolisés qui n’ont aucun sens de la fête, ni du respect de ce qui embellit la ville.