"Créer des boîtes de partage de livres pour les élèves des écoles maternelles et primaires de la commune" : c’est l’idée qui trottait dans la tête de Jessica Tanca, depuis pas mal de temps, l’objectif avoué de l’adjointe à l’enfance, à la jeunesse et à l’enseignement étant de favoriser la lecture chez les plus jeunes.

Après quelques recherches, il s’est avéré qu’au Québec, ces boîtes à livres répondaient au nom évocateur de "Croque-livres", une appellation parfaite pour une initiative visant à inciter les enfants à dévorer des bouquins.

Ne souhaitant changer en rien un concept qui, chez nos cousins Québécois, a fait ses preuves, la commission scolaire a entériné le projet et a confié le soin de réaliser ces "drôles de boîtes" à l’atelier associatif de menuiserie animé par Léon Lefebvre. Le travail réalisé a été à la hauteur de cette dynamique équipe et, courant janvier, les sept écoles maternelles et primaires de la commune recevaient un "croque-livres" flambant neuf !

Les enfants de l’accueil périscolaire ont ensuite déployé des trésors d’imagination pour transformer ces bibliothèques à roulettes en de véritables œuvres d’art. L’avantage du croque-livres réside dans sa facilité d’utilisation et en plus, c’est gratuit !

Comment ça marche ? Il suffit de prendre un livre ou d’en donner un... ou les deux ! En effet, les livres dans la boîte sont destinés à être donnés ou partagés. Il ne s’agit pas de prêts comme à la bibliothèque. Il n’est donc pas nécessaire de rapporter le livre choisi par l’enfant, on peut très bien en déposer un autre à la place.

Galerie Photos