Kopierre 2017

Cliquez sur l'image pour zoomer
Sortie de Kopierre vers le départ du cortège...

La fête qui a débuté le samedi soir sur l’esplanade Charles-de-Gaulle avec le spectacle de nuit, a continué le dimanche 25 juin avec, comme le veut la tradition, une cérémonie d’hommage le matin au cimetière du Sud, sur la tombe de Kopierre. Le maire Marc Hémez et la Conseillère Municipale Danièle Brenski ont déposé une gerbe au pied de la stèle sur laquelle est inscrit le nom d’Alexandre Consil dit Kopierre (1834 - 1909), le plus grand des tambours majors du Second-Empire. Les élus se sont rendus ensuite au service technique pour aller chercher le géant et le conduire à l’école Maxime-Quévy , lieu de départ du cortège.

A 14h30, alors que toutes les sociétés étaient alignées rue Léo-Lagrange et rue Chantreau, trois coups de canons ont retenti pour lancer le cortège. Le Géant Kopierre était précédé par les lanceurs de drapeaux du Kunstgroep Alkuone venus d’Alost en Belgique, suivis par les Lovely Pom Pom et l’Avenir Musical de Kopierre, jouant le pas redoublé de l’air du Géant Kopierre. Le Maire et les élus leurs emboîtaient le pas en suivant l’Adjoint aux Fêtes et Cérémonies Georges Lemoine, bien installé dans une voiture américaine en compagnie de Miss Kopierre 2017 et Miss Ostrevent.

Le showband d’Amantius s’est fait apprécier par toute sa rigueur batave et ses qualités musicales. Le char de l’Union du commerce nous a emmené en Bavière, nos commerçants partageant une chope de bière avec le public. Le groupe musical Eska a fait démonstration de son talent, venu de Hollande, il  nous a fait découvrir la Russie, suivaient les démonstrations des Twirling Girls. Le Wallace Pipe Band nous a emmené en Ecosse avec tambours et cornemuses. Le défilé prenait de la hauteur avec les Géants  Fideline, la porteuse de canons dans les verreries et Wadeck représentant une mineur, ce dernier fera une chute malencontreuse et ne terminera pas le défilé. L’ADALA présentait l’Italie avec les chars de la gondole de Venise et la tour de Pise. Quo Vadis nous a renvoyé à l’époque romaine avec une troupe musicale pleine d’entrain. La Country Line Dance avait choisi l’Espagne pour danser le flamenco, encore bravo à la troupe de Ghislain Pamart qui s’est bien investie dans le cortège de Kopierre avec de magnifiques costumes. L’Harmonie des Mineurs d’Auberchicourt dans leurs nouveaux costumes ont fait fort impression, démontrant qu’elle est une des plus belles formations du Douaisis en matière musicale. Le Géant Aubert le Loup était venu rendre visite à son parrain Kopierre, c’était pour lui sa première sortie accompagné par la compagnie des loups. Le groupe Atabak a représenté les rythmes endiablés du Brésil. L’AFEJI avait confectionné le char à confetti sur le thème de la Comedia del Arte. La Grèce était représentée par le groupe musicale « El Greco » avec leurs turbans et habits rouges. Suivaient deux associations anichoises qui se sont une nouvelle fois bien investies dans le cortège : Moove Dance  avec le char "Moulin rouge" et la troupe L’Danse qui dansait le French Cancan. L’exotisme était présent avec le groupe Made’In Belka. Le char à bulles du Fantasia Bubble show a fasciné les jeunes enfants. Les géants et le char viking du groupe belge Die Hamse Wuitens a fait découvrir la Scandinavie. Retour dans le Nord avec l’Harmonie de Bailleul, suivie par les Gilles qui ont fermé la marche sur le rythme saccadé des tambours.

Avant de rejoindre, l’esplanade Charles-de-Gaulles pour le rondo final, le défilé s’est arrêté à la station Norbert-Ségard pour l’inauguration officielle du passage Saint-Laurent, cette nouvelle voie qui fait la jonction entre le centre-ville et le Champ de la Nation. 

Toutes les images sur le  rétro-photo

Contacter la commune

Plusieurs moyens pour contacter la commune

Par téléphone

03 27 99 91 11

Par fax

03 27 91 09 11

Horaires d'ouverture

  • Lundi au Vendredi : 8h30 à 12h et 14h à 17h30
  • Samedi : 8h30 à 12h

Se rendre en mairie

6 rue Henri-Barbusse - 59580 Aniche

Ecrire à la commune